31 juillet 2015

JE LEUR DIRAI…

Je leur dirai que ceux d’avant étaient très âgés et avaient les clés pour nous damner. C’est ainsi qu’ils ont gouverné sans s’arrêter, et qu’ensuite nous ont malmené jusqu’à nous priver d’idéal de l’unité tant chantée. Que ceux d’après sont plus grincheux mais plus détraqués. Qu’un jour ils l’ont adulé, puis l’ont assassiné, puis ont porté un autre, ensuite l’ont rejeté pour enjôler un nouveau qu’ils ont aussi chassé pour accueillir en héros un tout nouveau tout beau, mais qu’ensuite ils l’ont rechigné pour un autre... Je leur... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 juillet 2015

RANGEZ VOS ARMES, PLUS PERSONNE NE VOUS SUIVRA

S’il est vrai que le clientélisme est la forme de dépravation politique la plus condamnable, il est de même que la promotion des intentions d’insurrection et la campagne d'incitation à la violence et à la haine tribale sont doublement blâmables. La terreur étant l’arme du pauvre, dans une société d’Hommes où les antagonismes sont amis du vécu, au son de la kalachnikov à celui des larmes, favorisons toujours le dialogue en toute circonstance, s’il s’agit de l’intérêt commun- car les raisons pour discuter, quoique l’on fasse, il y en... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juillet 2015

LES PRÉSIDENTS AFRICAINS NE SONT PAS TOUS DES SAINTS, LES OCCIDENTAUX NON PLUS NE SONT PAS DES ANGES.

Qu'on arrête de verser les larmes de crocodile lorsque la souveraineté de nos pays est outragée, on ne peut pas aimer une chose et son contraire. Pourquoi lorsqu'on veut s'en découdre avec l'un des nôtres on lance la requête à l’arbitrage occidentale, Malgré l’affranchissement même factice, on est toujours aussi infantiles et inaptes à dénouer nos difficultés entre Africains, il faille toujours qu'on leur octroie le droit de cité. Jusqu'à quand resterons-nous et nos terres héritages Coloniaux sur lesquelles on adjuge des courbures et... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mai 2015

CHRONIQUE COMMUNAUTAIRE

Dans toutes les sociétés du monde il y a une chaîne d’identité culturelle aux mailles historiquement grabataires. C’est une particularité débitée à chaque société organisée et hiérarchisée. Parmi les milliers d’entités constituant une peuplade donnée, il est toujours distingué une caste des plus atypiques qui soient, ceux qui, de gré, ne s’arriment jamais à l’homogénéité de pensées traditionnelles conformes à la pluralité. Il peut s’agir d’un groupe ou d'un sous groupe. Les mœurs de ce dernier se synchronisent de générations en... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2015

Shébab est ton nom

Ton nom est shébab Celui qui t’a crée est un minable. Tu te crois si brave Que tu jettes ton attelage De sans foi ni loi Sur des âmes sans défense. Tu fais des ravages qui t’émeuvent, Si ce n’est par largage à l’explosif Aux voisinages d’un centre commercial, C’est par assaut à la kalache Dans un modeste campus universitaire. Tu répands ta rage de répugnance Sur des créatures sans étalage, Et tu crois décrocher une victoire. Mais si dans le crâne tu en as Assez pour recréer le monde, Comme tu en as, Ce courage lamentable, Vas... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2015

JE M’INTERROGE…

Après la coriace missive à l’intitulé foudroyant en terme de « Je récuse », s’en est suivi l'expéditif courrier d’un autre hiérarque des « grandes » lettres au titre révélateur « Je rétorque » qui a eu le mérite de rougir les yeux à plus d’un par son étendue. Les Congolais assistaient alors à un véritable spectacle nourri de grandiloquences dignes d’une guerre de grandes écoles. Et voilà que bientôt la scène se poursuivait sur les antennes de télé, radio et consorts. Où d’éminents penseurs se livrent à des shows aux rubriques... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mars 2015

LA FEMME CONGOLAISE DANS TOUTE SA SPLENDEUR

Femme du fleuve ! Femme des plaines et des forêts ! Femmes africaine, au cœur de l’équateur, Chercheuse de paix et d’espérance, C’est une femme d’honneur, mère de la nation. Femme vertueuse, femme Congolaise, Elle est Antoinette Sassou Nguesso et Joceline Lissouba, Céline Ngouabi, Marie Noëlle Yhombi Opango, Femme noire ! Femme de l’histoire ! Éclaireuse en parachute, Elle est Micheline et Victoire Golengo. Pionnière et référence en politique, Elle est Céline Eckomband et Emilie Manima, Et la flamme Mambou Aimée Gnaly Femme du... [Lire la suite]
09 mars 2015

BEAUCOUP TROP DE TINTAMARRE DES NOUVEAUX POLITICIENS

On a beau être plébiscité en politique ou ailleurs, on en demeure pas moins modeste, c’est une nécessité de dépassement de soi. Mais lorsqu’on est désavoué, rien ne sert de s’auto promouvoir en arborant maladroitement ses prétendues mérites (que d'ailleurs personne ne vous concède) de rénovateurs sous prétexte que ses dérives font une dans l’actualité, sinon Boko haram aussi s’en féliciterait, et serait sortie de sa tanière depuis qu’on la traque. Le comble avec les intrigants en politique, c’est qu’ils ne connaissent pas... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2015

LE CULTE DE LA PERSONNALITÉ VERSION FOLIE DES NGUIRIS

Que Yhombi Opango ; Pascal Lissouba ; Sassou Nguesso soient adulés, cela peut se comprendre, étant donné qu’ils ont marqué l’histoire de leur pays chacun à son époque. Mais d’où vient-il que des attributaires d’un jeu concours dénommé « QUI VEUT GAGNER DES NGUIRIS » se voudraient eux aussi un culte de leurs personnes fretins politiciens avant même d’avoir commencé à travailler ? C’est quelle sauce que les nouveaux tontons essaient de faire avaler aux Congolais. A seulement quelques minutes de séjours dans le parvis de l’enveloppe... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 février 2015

LE SUJET QUI FACHE

Rien n’est définitif en politique, répondait un homme politique aux journalistes pour justifier ses illimitées relations d’amours, de mariages et de divorces avec divers mouvements politiques de son pays. A nous d’emprunter cette assertion et de la couronner : « rien n’est définitif dans la vie, même la vie n’est pas définitive, mais rien ne presse ». Cette allégation renferme toute sa solidité d’autant  que tout évolue sous le firmament. Un bébé dont nous avons pris  soin en 2002 est à ce jour un garçon... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,