08 octobre 2015

POURQUOI L’INSURRECTION POPULAIRE NE DECOLERA PAS AU CONGO-BRAZZAVILLE

Nombreux sont ceux qui ont conjecturé une insurrection populaire spontanée à la Burkina en prélude à l’annonce d’une consultation du peuple initiée par le Président de la république. Depuis lors, des appels de pied se sont multipliés sur les réseaux sociaux incitant urbi et orbi à une implosion de la masse avec le terme de désobéissance civile comme réponse à l’annonce de la date du référendum, d’autres se sont emboités à aviser la déchéance du Président de la république à l’image du Burkina-Faso. Seulement, depuis là aucun acte ne... [Lire la suite]
29 septembre 2015

LE CONGO DE TOUS LES CONGOLAIS

En science, on dit qu’on ne peut pas partir d’un cas spécifique pour concevoir un principe, c’est l’image de la démocratie qui se veut formule du pluralisme. Dans le contexte actuel de l’événementiel politique de notre pays, la liberté d’opinions s’invite plus que jamais au cœur du débat qui désormais entre en lice dans toutes les intendances. C’est d’accepter que s’il y a une frange de la population qui pense d’une certaine façon, il y a sans doute une autre qui pense autrement. Quelles qu’elles soient nos aspirations du court et... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2015

LE VIVRE ENSEMBLE RIEN QUE LE VIVRE ENSEMBLE

Le péché mignon des beaufs de gauche, disait Hervé Algalarrondo, [que nous pouvons toutes fois, pour des besoins d'extrapolation, transposer à ceux de droite sous d'autres cieux] est de voir les fascistes partout sauf là où il y en a, et de sonner le tocsin tous les 4 matins devant le retour supposé de la bête immonde. Le bœuf de gauche [ou de droite dans certains univers] est l'ami du genre humain, mais son idée de l'autre est toute théorique. Lui ne voit pas plus loin que le boulevard St Germais [sa représentation mentale du vrai]... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 septembre 2015

L’OPPOSITION CONGOLAISE ET SA PILULE AMÈRE

Un intitulé qui risque fort de pousser à déambuler quelques oiseaux de minerves et autres chauves souris, francs-tireurs, qui tombent brutalement de leurs branchages, prêts à « éperonner », avec une solidarité qui rivalise l’altruisme des agents fumeurs. Notre examen de ce jour, loin des ferveurs inquisitoires, ira au-delà des supputations burlesques et ne tiendra compte d’aucunes. Un prologue fondamental, juste au cas où certains intrépides, adeptes de la torsion, seraient tentés d’en imposer l’usage à notre pensée. Qu’à cela ne... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 août 2015

POURQUOI L’OPPOSITION CONGOLAISE FAIT PEUR

Depuis environ deux ans, la question d’un éventuel changement de la constitution défraie la chronique. Excitant par des voix protéiformes, les frugalités de natures aussi diverses les unes que les autres. Tous les affolements ont trouvé leur légitimité dans la loi fondamentale du 20 janvier 2002 en controverse, cette dernière n’ayant pas prévu les mécanismes de son propre changement, les velléités qui s’élèvent urbi et orbi dans les clivages politiques ont eu écho dans les dispositions du texte de la constitution dont la vigueur est... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mars 2015

JE M’INTERROGE…

Après la coriace missive à l’intitulé foudroyant en terme de « Je récuse », s’en est suivi l'expéditif courrier d’un autre hiérarque des « grandes » lettres au titre révélateur « Je rétorque » qui a eu le mérite de rougir les yeux à plus d’un par son étendue. Les Congolais assistaient alors à un véritable spectacle nourri de grandiloquences dignes d’une guerre de grandes écoles. Et voilà que bientôt la scène se poursuivait sur les antennes de télé, radio et consorts. Où d’éminents penseurs se livrent à des shows aux rubriques... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2015

BEAUCOUP TROP DE TINTAMARRE DES NOUVEAUX POLITICIENS

On a beau être plébiscité en politique ou ailleurs, on en demeure pas moins modeste, c’est une nécessité de dépassement de soi. Mais lorsqu’on est désavoué, rien ne sert de s’auto promouvoir en arborant maladroitement ses prétendues mérites (que d'ailleurs personne ne vous concède) de rénovateurs sous prétexte que ses dérives font une dans l’actualité, sinon Boko haram aussi s’en féliciterait, et serait sortie de sa tanière depuis qu’on la traque. Le comble avec les intrigants en politique, c’est qu’ils ne connaissent pas... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mars 2015

LE CULTE DE LA PERSONNALITÉ VERSION FOLIE DES NGUIRIS

Que Yhombi Opango ; Pascal Lissouba ; Sassou Nguesso soient adulés, cela peut se comprendre, étant donné qu’ils ont marqué l’histoire de leur pays chacun à son époque. Mais d’où vient-il que des attributaires d’un jeu concours dénommé « QUI VEUT GAGNER DES NGUIRIS » se voudraient eux aussi un culte de leurs personnes fretins politiciens avant même d’avoir commencé à travailler ? C’est quelle sauce que les nouveaux tontons essaient de faire avaler aux Congolais. A seulement quelques minutes de séjours dans le parvis de l’enveloppe... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 février 2015

LE SUJET QUI FACHE

Rien n’est définitif en politique, répondait un homme politique aux journalistes pour justifier ses illimitées relations d’amours, de mariages et de divorces avec divers mouvements politiques de son pays. A nous d’emprunter cette assertion et de la couronner : « rien n’est définitif dans la vie, même la vie n’est pas définitive, mais rien ne presse ». Cette allégation renferme toute sa solidité d’autant  que tout évolue sous le firmament. Un bébé dont nous avons pris  soin en 2002 est à ce jour un garçon... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2015

POLITICIENS SAUVEURS D’AMES ?

Le synopsis de la scène politique Congolaise est la transposition stricto sensu de celle au niveau des églises. A la lisière de 2016 assimilée à la proche venue du christ ou à la fin du monde (selon que chacun le conçoit) chaque ecclésiaste se réalise. Nombreux aussi s’improvisent pasteurs de circonstance. La bataille de la pêche d’âmes se durcit. Les auditoires de culte se multiplient, le glas sonne chaque heure de la journée, les croyants avertis choisissent leur clan. La guerre sainte se précise, celle qui met en concurrence les... [Lire la suite]
Posté par Destinee Doukaga à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,